Saint-Sever / Tourisme / Le couvent des Jacobins / Le musée des Jacobins


sam 30 juillet 2016
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Le musée des Jacobins

Le musée des Jacobins

Le musée occupe les ailes Ouest et Nord du couvent des Jacobins. Des vestiges archéologiques provenant de Morlanne (IVe - VIIIe siècles) à la villa gallo-romaine d'Augreilh (IVe siècle), de l'abbatiale et des Jacobins à la présentation de l'architecture civile et militaire de la ville, des archives de l'abbaye bénédictine à une exposition de cartes postales anciennes de Saint-Sever.

Renseignements : 

Aux Jacobins (Aile ouest)
Rue du Général Lamarque

Ouvert du 1er juillet au 30 septembre de 14h30 à 17h00

Entrée libre

Office du Tourisme
Place Tour du Sol
40500 Saint Sever
Tél. 05 58 76 34 64
Fax : 05 58 76 43 55
Courriel : tourisme@capdegascogne.fr

Diverses collections y sont présentées, parmi les plus riches et les plus rares du département des Landes.

  • collection lapidaire, avec des chapiteaux gallo-romains et pré-romans.
  • vestiges recueillis lors des fouilles de la villa gallo-romaines d'Augreilh
  • diapositives géantes de l'Apocalypse de Saint-Sever, manuscrit du XIe siècle, magnifiquement enluminé - le Béatus -
  • la maquette de la ville
  • divers documents historiques ou iconographiques

Collection lapidaire

Une collection de chapiteaux gallo-romains est présentée, la plupart proviennent en grande partie des fouilles effectuées à Morlanne, quartier de Saint-Sever, qui fut la première zone de peuplement de la ville.Nombre d'églises et de demeures ont utilisé, au cours des siècles, ce gisement lapidaire exeptionnel, qui n'a été que peu exploré par les archéologues.

Chapiteau gallo-romain

Chapiteau gallo-romain

Chapiteau gallo-romain

Chapiteau gallo-romain

pierre tombale

pierre tombale

clé de voûte

clé de voûte

L'Apocalypse - Le Beatus - Exposition de grandes diapositives de l'Apocalypse de Saint-Sever

Sous l'abbatiat de Grégoire de Montaner (1028-1072), Stéphanus Garsia, dirigeant d'un scriptorium, réalisa le Beatus ou Apocalypse de Saint-Sever, manuscrit conservé sous le numéro 8878 de la Bibliothèque Nationale.Cette œuvre est une transcription de l'Apocalypse de Jean commentée vers 786, dans les Asturies, par Beatus, moine de Liébana.A ce jour, restent vingt quatre Beatus, dont la plupart viennent du nord de l'Espagne, d'où l'intérêt exceptionnel de celui de Saint-Sever, seul Beatus français connu à ce jour. Conservé à la Bibliothèque Nationale, il comprend 105 enluminures romanes aux couleurs vives et formats variés.

Frontispice du Beatus

Frontispice du Beatus

Oiseau victorieux du serpent

Oiseau victorieux du serpent

Alpha, la première révélation

Alpha, la première révélation

Apparition de Dieu

Apparition de Dieu

Mappemonde XIe siècle

Mappemonde XIe siècle

Généalogie du Christ

Généalogie du Christ

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !