Alexis de BASQUIAT-MUGRIET (1757-1844)

Alexis de BASQUIAT-MUGRIET

   

Issu d'une famille de haute bourgeoisie qui venait d'accéder à la noblesse, il était fils de Jean-Pierre, lieutenant particulier au siège de Saint-Sever, et de Marie-Thérèse Batz. Il remplaça son père dans ses fonctions de subdélégué de l'intendant à la fin de l'Ancien Régime.

Député du Tiers-État aux États-Généraux, élu le 1er avril 1789, il était partisan des idées nouvelles mais il ne les manifesta pas dans l'Assemblée constituante.

Mêlé ensuite d'assez loin au mouvement fédéraliste de Saint-Sever, il accepta pendant la Terreur un poste de professeur de physique et de chimie à l’École Centrale des Landes.

Maire de Saint-Sever, il fut délégué au couronnement de Napoléon 1er en 1804, puis président du Conseil Général (1811-1812).

De son mariage avec Augustine Pujas, il laissa 5 enfants : François, avocat à Saint-Sever, et 4 filles : Anne-Marie, femme de Joseph-Marie de Basquiat-Toulouzette, Marie-Françoise, épouse de François Marrast, Catherine, femme de Morency, et Françoise, épouse d'Achille de Labadie.

(Source : Notice de Jean-Claude Drouin, extraite du dictionnaire biographique, Mémoire des Landes, 1991)