Le couvent des Jacobins

Entrée de l'église

Entrée de l'église

Le couvent des Jacobins (ordre des Dominicains) a été fondé par Eléonore de Castille, épouse d'Edouard 1er, roi-duc d'Angleterre. L'église, la salle capitulaire et le réfectoire sont gothiques.

Les Huguenots détruisirent en 1569 une partie du couvent qui fut rétabli grâce à l'aide du Père Antonin Cloche, saint-séverin devenu maître général de l'ordre des dominicains en 1686. Le cloître et les ailes sud et ouest des bâtiments conventuels furent restaurés en briques et pierres. L'aile nord, contre l'église était surmontée d'une galerie ouverte par des arcades en plein cintre.

Après la Révolution, le couvent servit d'école centrale du Département jusqu'en 1867, de collège municipal jusqu'en 1896, d'école d'agriculture jusqu'en 1970. Depuis lors, restauré peu à peu, il est l'un des lieux principaux des animations de la ville.

Charpente en berceau brisé

Charpente en berceau brisé

L'église à nef unique et chevet plat était éclairée de grandes baies et d'une rose occidentale. Elle était couverte d'une charpente en berceau brisé de bois de chêne, toujours visible.
Le réfectoire est décoré d'une fresque de 1335, représentant saint Dominique et le cardinal Godin.
Fresque réfectoire

Fresque réfectoire

Chaire du lecteur

Chaire du lecteur

Les vestiges de l'ancienne chaire du lecteur datent de 1305.