L'orgue Cavaillé-Coll

L'orgue Cavaillé-Coll

François Lépine, au XVIIIe siècle, créa le premier orgue de l'abbatiale de Saint-Sever, mais c'est l'illustre Dom Bedos qui, au milieu du XVIIIe, construisit un nouvel instrument. Le buffet en est encore conservé.

En 1842, restauration de Daublaine et Callinet. Enfin, en 1885, on confia à Aristide Cavaillé-Coll une reconstruction complète de l'instrument.

Il ne conserva que le buffet XVIIIe et quelques tuyaux de bourdon, achevant les travaux en 1898. Un des plus importants Cavaillé-Coll d'Aquitaine, l'orgue de Saint-Sever est aussi un des plus authentiques au monde, car il n'a jamais été modifié. Il est situé au fond de la nef principale, à l'ouest. Il comprend deux buffets: le positif à trois tourelles et le Grand-Orgue à cinq tourelles. La console, face au chœur et placée à l'emplacement du positif, comprend trois claviers manuels entourés de gradins portant les tirants de jeux.

Le clavier

Le clavier

La soufflerie est située dans le soubassement de l'orgue.Elle comprend un grand réservoir primaire à pompes qui alimente six soufflets (pour les manuels et la machineBarker) et deux autres pour la pédale.

Tuyaux en bois

Tuyaux en bois

Robert Chauvin, facteur d'orgues de Dax dont la réputation a largement dépassé le grand sud-ouest, a restauré l'instrument en 1980, et a tenu à vous le présenter.

Robert Chauvin

Robert Chauvin

© Jean Fonteneau 2001