L'Abbatiale

L'Abbatiale
L'abbatiale de Saint-Sever, cœur de la vieille cité, est une merveille architecturale. Elle n'en demeure pas moins le centre de la vie et des festivités locales, car Saint-Sever est le lieu par excellence, en Aquitaine, où Art pur et art de vivre ont toujours vécu en une naturelle symbiose.

Monument historique et classé Patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France depuis 1998.Selon la légende au 5e s., une église-martyriale fut implantée à l'emplacement de la sépulture de Severus, et des bénédictins s'y installèrent dès le VIIe siècle. Le monastère actuel a été fondé en 988 par le duc de Gascogne Guillaume Sanche.

Lorsqu'il entre dans l'abbatiale de Saint-Sever, le visiteur est saisi par la présence d'une forêt de chapiteaux, au nombre de 150, qui sont, pour la moitié d'entre eux, d'époque romane (XIe - XIIe siècles).

Un modillon est un petit support de forme quelconque, placé sous une corniche, qui n’est souvent qu’un élément de décoration, autrement dit une pierre avançant dans le vide, perpendiculairement au mur.

Cloitre et anciens bâtiments conventuels

Cet ensemble a été reconstruit au XVIIe siècle, après sa destruction par les huguenots en 1569-1570. Entre la Révolution Française et l'année 2012, le cloître fut vendu en partie à des particuliers. Depuis l'acquisition en 2012 de cette moitié autrefois privatisée, la municipalité a pu restaurer l'intégrité du cloître originel.

François Lépine, au XVIIIe siècle, créa le premier orgue de l'abbatiale de Saint-Sever, mais c'est l'illustre Dom Bedos qui, au milieu du XVIIIe, construisit un nouvel instrument. Le buffet en est encore conservé.