Saint-Sever / Saint-Sever Actus / Toute l'actualité de Saint-Sever / Grippe aviaire décembre 2016


jeu 23 février 2017
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Grippe aviaire décembre 2016

Après la détection d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 sur des oiseaux de la faune sauvage et d’élevages dans plusieurs pays d’Europe du nord et centrale, plusieurs foyers de cette maladie ont été identifiés en France.

La souche virale identifiée est extrêmement virulente tant par la mortalité très importante qu’elle cause, notamment chez les canards, que par la rapidité de sa diffusion.

En conséquence, et depuis le 17 novembre 2016, le niveau de risque est désormais qualifié « d’élevé » sur l’ensemble du territoire de la commune.

Le risque « élevé » entraîne la mise en place de mesures de protections renforcées, à savoir :

-          Procéder à la claustration de ces animaux, ou, par des filets, à leur protection de tout contact avec des oiseaux sauvages,

-          Surveiller quotidiennement les oiseaux et, le cas échéant, signaler sans délai à un vétérinaire tout comportement anormal ou tout signe de maladie de ces derniers.

Pour information, sont formellement interdits :

-          Les rassemblements d’oiseaux,

-          Le transport et le lâcher de gibiers à plumes

-          Le transport des appelants pour le gibier d’eau.

Ainsi, l’ensemble de la population doit éviter de fréquenter les zones où stationnement des animaux, y compris en leur absence, du fait de la présence éventuelle de virus dans les fientes et les sols souillés. Tout contact avec les oiseaux sauvages, morts ou vivants, est à proscrire. En cas de contact, un nettoyage approfondi et une désinfection des zones ou effets concernés doivent être appliqués.

Toute découverte d’un cadavre d’oiseau des espèces précitées doit être signalée aux autorités ou à un vétérinaire.

Les personnes ayant une activité de chasse au gibier d’eau doivent changer de tenue, nettoyer et désinfecter leurs chaussures, et le matériel utilisés pendant la chasse. Les caisses de transport utilisées doivent être nettoyées et désinfectées après chaque utilisation. Les déchets de chasse (plumes, viscères, etc…) doivent être incinérés ou traités par une méthode assainissante. Le transport et l’utilisation d’appelants pour le gibier d’eau sont formellement déconseillés.

 Par ailleurs, pour les personnes propriétaires de basse-cours non recensées début 2016, veuillez contacter la mairie afin de compléter un formulaire. Pour rappel, la déclaration de recensement est obligatoire.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !